Inside

Une nouvelle vie pour l’ancienne gare

Comme la petite gare Steinhof de Berthoud déménage, le périmètre n’est plus nécessaire à l’exploitation ferroviaire. BLS souhaite exploiter le potentiel de développement et prévoit de construire un lotissement moderne en collaboration avec des partenaires.

Le quartier Steinhof se trouve légèrement à l’ouest du centre de Berthoud et a un passé mouvementé. L’ancienne brasserie a disparu depuis longtemps, mais le bâtiment de l’ancien Park Hotel, ainsi que le parc et le restaurant Steinhof existent encore. La gare BLS qui fut construite à la fin du 19e siècle sur la ligne Hasle-Rüegsau–Burgdorf est également un vestige de cette ère lointaine et un édifice rescapé de l’époque pionnière des chemins de fer. Mais tout à une fin.

Une gare déménage

La disparition de la gare Steinhof est déjà annoncée. L’extension des infrastructures ferroviaires se heurte à d’étroites limites car la gare se situe dans une légère courbe, et elle est enclavée entre deux passages routiers. Une modernisation est toutefois indispensable afin d’améliorer la sécurité des voyageurs sur les quais et de faciliter l’accès des personnes handicapées à toutes les installations publiques. En outre, la gare devra à l’avenir être en mesure d’accueillir des compositions de train bien plus grandes que ce qu’elle le fait aujourd’hui. Au final, la meilleure solution a été de déplacer la gare d’environ 200 mètres au sud, à proximité directe de l’hôpital et du centre de formation Emme. Une nouvelle gare plus moderne devrait y voir le jour d’ici fin 2021.
En tant que propriétaire de l’ancienne gare, et en prenant cette décision, BLS a été confrontée à une nouvelle question: que faire des terrains de la gare Steinhof désormais inutiles? Entretemps, les premiers jalons ont été posés pour donner un nouveau souffle au grand périmètre de 8000 mètres carrés. BLS a collaboré pour cela avec deux propriétaires de terrains privés afin de développer ensemble un projet. La ville de Berthoud est également de la partie car elle dirige le processus de planification nécessaire. Certes, le projet doit encore franchir quelques obstacles, mais les signaux sont au vert.

Habiter et travailler sur la ligne ferroviaire

Le projet de construction que les partenaires de planification ont mis sur les rails au cours des années précédentes prévoit un lotissement de près de 100 logements de tailles différentes, proposés dans quatre nouveaux bâtiments. Les rez-de-chaussée sont réservés aux services et aux surfaces de vente. Les deux bâtiments prévus directement sur le tracé de la voir ferrée appartiendront à BLS. Les trois propriétaires de terrains souhaitent commercialiser le nouveau lotissement, mais sous forme d’offre globale, et sous le nom Q34: une abréviation de «Quartier» et de «3400», le code postale de Berthoud. Cette zone doit devenir un lieu de travail et d’habitation animé et attrayant pour les habitants et les passants grâce aux espaces extérieurs spacieux et au raccordement ferroviaire. Le concept résulte d’un processus de planification test dont est sortie victorieuse la communauté de travail des bureaux Team K (Berthoud) et Rollimarchini (Berne). Alors que la ville de Berthoud est chargée de l’élaboration du plan de quartier, les architectes travaillent déjà sur les plans détaillés du lotissement. Les premiers habitants devraient emménager dès 2022.

Six zones BLS sont prêtes à faire peau neuve

Le cas de la gare Burgdorf Steinhof n’est pas unique. BLS dispose de divers biens immobiliers dont l’exploitation a changé au cours de l’année ou pourra encore varier. Six zones dont BLS n’aura plus besoin à l’avenir pour l’exploitation ferroviaire, restent tout de même particulièrement intéressants pour l’entreprise car il sommeille en elles un fort potentiel de développement. Outre la zone de Steinhof, cela concerne également celles de Suttergut (également à Berthoud), Bern Bümpliz Nord, Köniz Liebefeld, Spiez et Schwarzenburg. Dans tous ces dernières, des terrains sont désormais prêts à faire peau neuve. «Le développement de projet est plus ou moins avancé selon les zones», indique Joël Buntschu, chef du projet et du développement du territoire chez BLS Immobilien, «mais nous souhaitons mener tous nos projets à bien dans les 15 ans à venir. Pour certaines, nous nous associons à des partenaires privés comme c’est le cas avec Steinhof, mais pour d’autres nous avançons seuls. Mais nous travaillons toujours en étroite collaboration avec la commune. L’exploitation future de toutes les zones sera centrée sur l’habitat.»

Complément de l’activité de transport

C’est une nouveauté: BLS, dont l’activité principale consiste à transporter des personnes et des marchandises sur les voies ferrées, les routes et l’eau, construit et gère des ensembles résidentiels et commerciaux. C’est pour cette raison que l’entreprise a créé la filiale BLS Immobilien AG. Son portefeuille comprend les six zones de développement mentionnées, ainsi que les deux sièges BLS de Berne et Berthoud, mais pas les autres biens immobiliers qui sont vraiment nécessaires à l’exploitation ferroviaire. L’entreprise a pour objectif de conserver et de développer les biens immobiliers à long terme, explique Joël Buntschu: «Nous sommes une petite organisation légère qui peut réagir rapidement afin de saisir les opportunités.» Dans un premier temps, BLS va surtout devoir investir, mais les terrains désormais inutiles à l’exploitation ferroviaire ne tarderont pas à produire des rendements. Ces rendements pourront à l’avenir être consacrés de manière pertinente à l’entretien des immeubles et à d’éventuelles nouvelles constructions. La nouvelle branche de l’entreprise peut venir renforcer à long terme la solidité économique de BLS.

Développement urbain vers l’intérieur

Les communes profitent également de la transformation des anciennes zones ferroviaires de BLS en quartiers modernes qui offrent une qualité de vie élevée et font à nouveau palpiter le cœur de la ville. Pour la plupart d’entre elles, l’époque où elles pouvaient affecter à tour de bras de nouveaux terrains à bâtir est depuis longtemps révolue. Dans de nombreux lieux, la création de nouveaux espaces d’habitation passe uniquement par la densification des constructions. Ou alors elle consiste à trouver une nouvelle et judicieuse affectation des terrains laissés vagues et des friches. Depuis près de 20 ans, la croissance de Berthoud s’effectue uniquement vers l’intérieur. Actuellement, la ville compte douze projets de développement urbain. Comme le lotissement prévu sur l’ancien site de la gare de Steinhof, ils doivent tous permettre à Berthoud de rester un site résidentiel et commercial vital.

0 de 0 Fichiers de médias
    En savoir plus
    Zone de développement
    Immobilien Arealentwicklung
    Burgdorf Steinhof

    Etant donné que la gare de Burgdorf Steinhof doit être déplacée vers l’hôpital, le site de la gare actuelle offrira la surface nécessaire à un lotissement mixte, partagé entre surfaces commerciales et résidentielles.

    Plus
    Prestations à des tiers
    Biens immobiliers
    Plus
    Communiqué aux médias 05.09.2017
    BLS revalorise les domaines ferroviaires

    BLS entend exploiter intelligemment le potentiel des anciens domaines ferroviaires et créer de nouveaux espaces d’habitation et de travail dans les centres de localités. Six sites de son réseau ont ainsi été classés comme particulièrement propices à un tel développement. BLS a pour cela créé hier la filiale BLS Immobilien AG.

    Plus
    D'autres articles «gazette»
    Débarquer à...
    Aussteigen Schwarzwasser Titel
    Schwarzwasserbrücke – Ricochets, baignades et grillades

    Pour attirer les Bernois sur les bords d’une autre rivière que l’Aar, il faut disposer d’atouts convaincants. La Singine et la Schwarzwasser les ont assurément : les visiteurs peuvent en effet passer une journée estivale de rêve dans les profondeurs de la gorge de grès en famille ou en compagnie d’amis.

    Plus
    Gros plan
    La percée des alpinistes
    Plus
    Par la fenêtre
    Fensterblick Giessbach See
    Une cascade comme source d’inspiration

    Lorsque le bateau en service régulier du BLS part de Brienz en direction de «Giessbach See», la vue s’ouvre sur un authentique miracle de la nature: les chutes du Giessbach font le bonheur des touristes et inspirent autant les écrivains que les compositeurs.

    Plus
    Voyager
    Maligna Lake
    «Best of» du Canada
    Plus
    Inside
    Inside Kambly Zug Rosa Angeli 2
    La bonne fée du train Kambly
    Plus
    Colonne – Bänz Friedli
    Kolumne Baenz Friedli
    Le soleil, n’importe quand
    Plus
    Newsletter