Inside

La bonne fée du train Kambly

Rosa Angeli a déjà vécu beaucoup d’expériences au cours de sa vie professionnelle. Aujourd’hui, elle s’occupe de la restauration des passagers du train Kambly de BLS qui circule entre Lucerne et Berne.

Alors même que de nombreux pendulaires n’ont pas encore vraiment démarré la journée, celle de Rosa Angeli est déjà bien entamée. Gare de Lucerne, 7 h 00 du matin: cela fait déjà deux heures que cette femme de 52 ans est à pied d’œuvre, et elle se trouve maintenant sur le quai 5 où elle attend le train Kambly. Sa mission au cours des prochaines heures: elle doit s’assurer que les passagers du RegioExpress entre Lucerne et Berne ont de quoi boire et grignoter. Depuis l’automne 2017, les deux compositions Kambly de type Lötschberger proposées sur cette ligne sont équipées d’une zone de restauration, de manière à ce que les passagers puissent reprendre des forces avec des snacks sucrés et salés, des boissons fraîches, divers types de cafés, thés et soupes.
La première des deux compositions Kambly entre en gare, la collaboratrice Selecta laisse les passagers descendre, avant de monter dans le train vide qui s’arrête sur une voie de garage. Elle a maintenant le temps de vérifier et de remplir les distributeurs automatiques.

Toujours sur le qui-vive

Rosa Angeli aime «être en première ligne», au cœur de l’action, car elle apprécie le contact humain. C’est pourquoi elle a suivi une formation de vente chez Migros après l’école. Et a depuis acquis une longue expérience : elle a longtemps travaillé dans une boutique de station-essence, mais aussi par roulement à la production dans une fabrique de biscuits. Elle a élevé une fille et n’a jamais cessé de travailler à côté. Cela fait 13 ans qu’elle travaille pour Selecta à Lucerne et qu’elle remplit des distributeurs automatiques de nourriture dans les écoles, les banques ou les magasins. Déjà dans les écoles, explique-t-elle, il faut être sur le qui-vive car le jeunes tentent parfois d’engager la conversation pour chaparder quelque chose dans le distributeur derrière son dos. Mais il est maintenant difficile de la duper, car elle arrive à distinguer du premier regard les intentions de nombreuses personnes. Elle explique: «J’ai une bonne image des gens, je les apprécie tels qu’ils sont.»

L’offre rencontre un beau succès

Et elle a de la suite dans les idées: pour sa mission dans les trains BLS, son conjoint lui a fabriqué un petit chariot en bois stratifié selon ses attentes. Il fallait qu’il soit petit et maniable, mais à la fois assez grand pour pouvoir y ranger les produits des distributeurs. En plus, elle a toujours avec elle un panneau de contreplaqué qu’elle pose entre le quai et le train pour pouvoir y faire rouler son chariot. Tout d’abord, Rosa Angeli vérifie que les produits ne sont pas périmés, elle remplit les espaces vides et nettoie les distributeurs. Ensuite, le train retourne à la gare où arrive la seconde composition Kambly. Jusqu’au départ en direction Trubschachen et Berne, il lui reste 13 minutes pour y contrôler les distributeurs automatiques. Ainsi, des marchandises fraîches sont proposées tous les mardis et vendredis dans les trains. Jusqu’ici, elle trouve que l’offre est plutôt bien accueillie.

14 h 30: fin de la journée

Rosa Angeli apprécie surtout l’autonomie que lui offre son travail chez Selecta. «Si je n’entends rien, c’est que tout se passe bien.» Aujourd’hui, elle finit la journée à 14 h 30. Elle retourne ensuite dans son appartement de rez-de-chaussée avec son jardin et ses deux chats. Elle aime Lucerne, et elle apprécie de rester à la maison. Une fois par an, elle part en Italie rendre visite à des proches, dans les environs de Rimini, d’où son père est originaire et où vit désormais son frère.

0 de 0 Fichiers de médias
    En savoir plus
    Voyage en train
    Train Kambly
    Plus
    Medienmitteilung 01.11.2016
    Zwei Lötschberger-Züge der BLS fahren neu für Kambly

    Seit sechs Jahren verbindet der Kambly Zug Trubschachen mit Bern und Luzern. Ab dem Fahrplanwechsel vom 11. Dezember 2016 verkehrt der bisherige Kambly Zug auf der Strecke Bern-Neuchâtel-La Chaux-de-Fonds. Zwischen Bern und Luzern sind künftig zwei Lötschberger-Züge neu im Kambly-Design unterwegs. Der erste neue Kambly Zug wurde gestern in Spiez auf «Trubschachen 1» getauft und anschliessend auf die Jungfernfahrt geschickt. In den beiden neuen Kambly Zügen können sich die Kundinnen und Kunden ab Frühling 2017 am Snack- und Kaffeeautomaten verpflegen. Für Kinder ist ein Familienabteil reserviert.

    Plus
    D'autres articles «gazette»
    Débarquer à...
    Aussteigen Schwarzwasser Titel
    Schwarzwasserbrücke – Ricochets, baignades et grillades

    Pour attirer les Bernois sur les bords d’une autre rivière que l’Aar, il faut disposer d’atouts convaincants. La Singine et la Schwarzwasser les ont assurément : les visiteurs peuvent en effet passer une journée estivale de rêve dans les profondeurs de la gorge de grès en famille ou en compagnie d’amis.

    Plus
    Gros plan
    La percée des alpinistes
    Plus
    Par la fenêtre
    Fensterblick Giessbach See
    Une cascade comme source d’inspiration

    Lorsque le bateau en service régulier du BLS part de Brienz en direction de «Giessbach See», la vue s’ouvre sur un authentique miracle de la nature: les chutes du Giessbach font le bonheur des touristes et inspirent autant les écrivains que les compositeurs.

    Plus
    Voyager
    Maligna Lake
    «Best of» du Canada
    Plus
    Inside
    Une nouvelle vie pour l’ancienne gare

    Comme la petite gare Steinhof de Berthoud déménage, le périmètre n’est plus nécessaire à l’exploitation ferroviaire. BLS souhaite exploiter le potentiel de développement et prévoit de construire un lotissement moderne en collaboration avec des partenaires.

    Plus
    Colonne – Bänz Friedli
    Kolumne Baenz Friedli
    Le soleil, n’importe quand
    Plus
    Newsletter