Déparquer à ...

«Contraste entre civilisation et nature» – Interview avec Andreas Weissen

Andreas Weissen (60 ans) est né à Brigue et vit pendant la saison froide dans la ville. Il organise depuis douze ans le festival multimédia BergBuchBrig et raconte des légendes en public. Pendant la belle saison, Andreas Weissen gère avec quelques collègues l’auberge Heiligkreuz, dans la vallée de Binn. Il a travaillé auparavant pour le WWF et l’initiative des Alpes. Il a présidé la Commission internationale de protection des Alpes CIPRA et été le premier directeur du réseau des parcs suisses.

Que montrez-vous à un bon ami qui ne connaît pas encore Brigue?

Je me promène avec lui à travers les ruelles tortueuses de la vieille ville jusqu’à l’imposant palais des Stockalper avec sa cour à arcades et son jardin. Puis je le conduis sur le chemin escarpé de Termer jusqu’en haut de l’église collégiale d’où le regard peut survoler une large partie de la vieille ville jusqu’à la Belalp et les Fusshörner.

Qu’est-ce qui rend la région de Brigue unique?

La proximité de la ville et de la montagne, le contraste entre civilisation et nature. Sans oublier le soupçon d’italanità qui vient du Simplon et flotte au-dessus de la ville. Les moyens de transports publics mènent dans toutes les directions: vers les attractions touristiques comme le Cervin et le glacier d’Aletsch, mais aussi sur le Simplon, dans la région de Conches et dans le Lötschental dont les villages ont conservé en large partie leur charme d’origine. On peut parfois y marcher des heures durant sans rencontrer âme qui vive.

En tant que guide de randonnée, vous vous baladez aussi souvent en raquettes de neige: quels tours recommandez-vous plus particulièrement?

La Wasenalp avec le Hohture pour autant que les conditions météo le permettent. Ou encore la Chäserstatt, près d’Ernen, ainsi que le Gandhorn dans la vallée de Binn. Voilà mes trois favoris pour les excursions en raquettes.

Quelle légende valaisanne vous a le plus marqué dans votre enfance?

La légende de Johannely Fy, une aubergiste de la vallée de Tafern, sur le Simplon. Elle mettait de l’eau dans le vin de ses hôtes si bien qu’elle doit purger sa peine jusqu’à ce jour dans l’eau froide du glacier.

A quoi ressemble pour vous une journée d’hiver idéale à Brigue?

Entreprendre d’abord une promenade dans le froid ou une excursion en raquettes, puis boire un verre de vin chaud avant d’assister le soir à un concert au Rittersaal, au Kellertheater ou au Zeughaus Kultur.

En savoir plus
Débarquer à…
Aussteigen Brig Marronimann
Brigue – glaciers, dragons et marrons chauds

Située entre Berne, Milan, le lac Léman et le Gothard, Brigue est au carrefour du Valais. Il vaut la peine de s’y arrêter : en hiver, venez admirer ses chalets en bois, attardez-vous dans ses cafés agréables et faites un détour par son musée moderne dédié aux glaciers.

Plus
Débarquer à ...
Aussteigen-Brig-Kaeseschnitte
Brigue
Plus
D'autres articles «gazette»
Gros plan
fokus-adelboden-extrazug
Comment la compagnie de chemin de fer amène les fans à Adelboden

La Coupe du monde à Adelboden attire des milliers de personnes. En collaboration avec plusieurs compagnies de bus et de car, BLS fait en sorte que le voyage aller et retour se passe bien.

Plus
Par la fenêtre
Un leader mondial à la sortie du village

Basée à Uetendorf, la société Garaventa AG fait partie du groupe qui est le numéro un mondial dans le transport par câble. Venus à la rencontre du responsable de son atelier de maintenance, nous comprenons rapidement pourquoi il parle d’un «secteur particulier».

Plus
Voyager
Reisen Polarschiff Dorf
Jusqu’au cercle polaire en bateau postal

Durant l’été 2018, Eva Hiltbrunner dirigera pour la première fois un voyage organisé de 12 jours en Norvège. Le groupe prendra le train d’Oslo à Bergen et poursuivra sa route jusqu’à Kirkenes sur le bateau postal Hurtigruten. À bord du «Nordnorge», ils pourront peut-être admirer l’un des phénomènes naturels les plus spectaculaires au monde.

Plus
Inside
Inside Autoverlad
«Certains ne savent même pas où ils sont»
Plus
Inside
«Assurer une prise en charge encore plus personnalisée des clients»
Plus
Magazine client
Belle Epoque Woche in Kandersteg
Magazine client «gazette»
Lire
Newsletter
PDF herunterladen
0 de 0 Fichiers de médias