Inside

«Certains ne savent même pas où ils sont»

Si vous souhaitez un jour embarquer votre voiture sur le train à Goppenstein, il vous faudra d’abord vous acquitter du droit de passage auprès d’Alice Bellwald. Conseils et renseignements gratuits.

Au premier abord, Alice Bellwald semble exercer un métier bien solitaire. Une petite file se forme peu avant le départ du train navettes-autos de Goppenstein à destination de Kandersteg. La caissière s’occupe rapidement de toutes ces voitures, avant que le calme ne revienne sur la rampe d’accès du transport autos. On a peine à s’imaginer la circulation ici aux heures de pointe, lorsque les véhicules défilent devant les trois caisses, pare-choc contre pare-choc. Aujourd’hui, Alice Bellwald abat ce travail seule. Il lui reste même un peu de temps pour faire la causette avec les clients. Ici, tout le monde se connaît. Nombre de voyageurs sont des pendulaires qui habitent dans le Lötschental et travaillent sur le Plateau. En revanche durant la période des grandes vacances, elle voit principalement des touristes, qui utilisent cette liaison ferroviaire rapide et confortable traversant le tunnel du Lötschberg. Certains ne savent même pas où ils se trouvent, confie en riant cette femme de 51 ans: «dans ce cas, je leur explique la route, si nécessaire en anglais, en français ou en italien. Ou avec les mains et les pieds.»

Seule à sa caisse

Alice Bellwald est mariée et a toujours vécu dans le Lötschental. Lorsque ses deux enfants ont pris le chemin de l’école, cette coiffeuse de formation est retournée à la vie active : «J’ai eu de la chance de trouver cet emploi à temps partiel chez BLS, car on trouve difficilement du travail ici.» Quand elle a été recrutée comme caissière au transport autos en 1998, la gare de Goppenstein disposait encore d’un service des trains et ouvrait ses guichets pour le trafic voyageurs. Aujourd’hui, les trains sont surveillés depuis Spiez et les distributeurs automatiques de billets, les billets électroniques et les applications ont remplacé le personnel des guichets. Cependant, avec sept caissières affectées au transport autos et autant d’«employés aux quais» qui guident les véhicules, le site BLS n’a rien perdu de son dynamisme. Alice Bellwald explique qu’il n’y a qu’à la nuit tombée qu’elle se retrouve parfois seule. «Mais je n’ai pas peur, il n’y a jamais eu d’agression ici.» De toute façon, un voleur n’irait pas bien loin, il n’aurait nulle part où s’échapper dans le Lötschental.

Alice Bellwald travaille dans une petite cabine équipée de toilettes, d’un réfrigérateur et d’un micro-ondes, ce qui lui permet d’effectuer des services prolongés. Comme elle est continuellement en contact avec un grand nombre de personnes, elle ne s’ennuie pas. Sa seule difficulté, ce sont les clients mal embouchés: «lorsqu’une personne manque son train, on l’entend parfois pester». Dans ce cas, on s’efforce de rester aimable.» Des personnes particulièrement gentilles lui offrent parfois des fleurs ou même des chocolats, cela compense.

Moutons de pâturages et tropiques

À Wiler, où elle habite, Alice Bellwald et son mari s’occupent d’un cheptel d’une cinquantaine de moutons Blancs des Alpes, dont ils exploitent la viande pour leurs besoins personnels. Heureusement, le loup n’a pas encore fait des siennes. «Mais plusieurs bêtes ont été frappées par la foudre.» La vie dans les montagnes est rude et parfois solitaire. Cependant, pourrait-elle vivre ailleurs ? «Une fois, nous avons passé nos vacances chez mon beau-frère, qui vit en Thaïlande. Pendant trois semaines, je n’ai pas pensé une seule fois au Lötschental. Oui, je pourrais imaginer passer ma retraite là-bas.»

 

Texte: Mike Sommer
Photo: Anita Vozza

En savoir plus
Transport autos Lötschberg
autoverlad-automobilist
Transport autos Kandersteg–Goppenstein

Le chemin le plus court vers le Valais avec le transport autos de BLS

Plus
Transport autos BLS
Transport autos Kandersteg–Iselle
Plus
Transport autos Simplon
Transport autos Brig–Iselle
Plus
D'autres articles «gazette»
Débarquer à…
Aussteigen Brig Marronimann
Brigue – glaciers, dragons et marrons chauds

Située entre Berne, Milan, le lac Léman et le Gothard, Brigue est au carrefour du Valais. Il vaut la peine de s’y arrêter : en hiver, venez admirer ses chalets en bois, attardez-vous dans ses cafés agréables et faites un détour par son musée moderne dédié aux glaciers.

Plus
Gros plan
fokus-adelboden-extrazug
Comment la compagnie de chemin de fer amène les fans à Adelboden
Plus
Par la fenêtre
Un leader mondial à la sortie du village

Basée à Uetendorf, la société Garaventa AG fait partie du groupe qui est le numéro un mondial dans le transport par câble. Venus à la rencontre du responsable de son atelier de maintenance, nous comprenons rapidement pourquoi il parle d’un «secteur particulier».

Plus
Voyager
Reisen Polarschiff Dorf
Jusqu’au cercle polaire en bateau postal

Durant l’été 2018, Eva Hiltbrunner dirigera pour la première fois un voyage organisé de 12 jours en Norvège. Le groupe prendra le train d’Oslo à Bergen et poursuivra sa route jusqu’à Kirkenes sur le bateau postal Hurtigruten. À bord du «Nordnorge», ils pourront peut-être admirer l’un des phénomènes naturels les plus spectaculaires au monde.

Plus
Inside
«Assurer une prise en charge encore plus personnalisée des clients»
Plus
Magazine client
 St.-Ursen-Kathedrale
Magazine client «gazette»
Lire
Newsletter
PDF herunterladen
0 de 0 Fichiers de médias