Travaux et constructions

Nuisances sonores et autres perturbations

Qui dirait non à des transports publics propres, confortables et modernes, aux horaires aussi réguliers que possible et aux liaisons rapides? Le rapport des usagers à la mobilité change, augmentant en permanence leurs exigences vis-à-vis des sociétés de transport. Et nous le comprenons. Toutefois, afin d’être à la hauteur des attentes, nous devons aussi rénover et étendre notre réseau en permanence.

Les travaux sont planifiés de telle sorte que les opérations les plus bruyantes sont réalisées autant que possible pendant la journée. De plus, nous exécutons souvent simultanément différents travaux de construction ou d’entretien sur le même tronçon. Ainsi, les nuisances sonores ne surviennent pas pendant plusieurs mois et les machines de chantier comme le personnel sont mis à contribution plus efficacement. Les ouvriers sont également régulièrement sensibilisés pour travailler plus silencieusement, en particulier la nuit, sans se limiter dans leurs opérations. 

Pourquoi les travaux doivent-ils aussi se poursuivre pendant la nuit?

Les travaux nocturnes sont en partie nécessaires car certaines tâches (par ex. sur les lignes de contact ou sur les voies) ne peuvent s’effectuer que lorsqu’aucun train ne circule. Le facteur temps est aussi primordial: les gros engins de chantier doivent être réservés des mois à l’avance, en plus d’être parfois coûteux. Plus ils restent sur un chantier, plus la facture est élevée. Le travail de nuit permet donc de maîtriser les coûts.  

BLS informe les riverains à l’avance

Les travaux, surtout dans le domaine ferroviaire, sont très complexes et sont tributaires d’une bonne planification. Les transports publics se trouvent en plein milieu de nos villes et villages, donc les travaux perturbent notre quotidien. Les passages à niveau sont abaissés, les trains sont déviés ou bien les bus sont remplacés et nous sommes confrontés au bruit et à la poussière. Pour que riverains et voyageurs puissent mieux se préparer, nous les informons à l’avance à l’aide des canaux appropriés: nous envoyons des informations par courrier, informons les autorités et médias locaux, publions des annonces et sommes présents sur les réseaux sociaux. Enfin, comme toujours, nous organisons des séances d’informations avec nos chefs de projet dans les communes concernées.

 
Newsletter