Communiqué aux médias 07.11.2018

BLS assure sa compétitivité sur le long terme

Les exigences de la clientèle augmentent et la pression sur les coûts et l’efficacité ne cesse de croître. Afin que la BLS SA puisse réaliser des prestations compétitives à l’avenir, elle veut progressivement réduire ses coûts totaux annuels à hauteur de 50 à 60 millions de francs d’ici 2023.

Par ses investissements, par exemple dans la construction de nouveaux ateliers, par son matériel roulant moderne dans le trafic régional voyageurs ou par sa reprise du trafic grandes lignes, la BLS SA contribue grandement à un développement des transports publics axé sur l’avenir. En parallèle, les exigences de la clientèle augmentent et la pression sur les coûts et l’efficacité de la part de la Confédération et des cantons ne cesse de croître. La BLS SA réagit à ces défis de façon proactive et met l’accent sur une forte orientation clientèle, une conception du marché active, des coopérations d’avenir et l’augmentation durable de sa compétitivité. Pour Bernard Guillelmon, CEO de la BLS SA, la situation est limpide : « Nous voulons convaincre durablement sur le marché des transports publics et créer une plus-value pour notre clientèle et nos commanditaires. En outre, nous voulons être un partenaire compétitif et fiable. » Pour cela, la BLS SA souhaite améliorer son efficacité et la santé de l’ensemble de l’entreprise de façon ciblée.

Des économies annuelles de 50 à 60 millions de francs d’ici 2023

Une mesure importante pour l’augmentation de la compétitivité est la mise en œuvre d’un programme de réaménagement des processus et d’augmentation de l’efficacité afin de réduire les coûts pour la Confédération et les cantons. D’ici 2023, des économies annuelles de l’ordre de 50 à 60 millions de francs devraient être réalisées. « Afin d’y parvenir, nous voulons non seulement mettre en œuvre des mesures d’économies efficaces sur le court terme, mais aussi réaliser des optimisations fondamentales et durables dans l’ensemble de l’entreprise », souligne le CEO Bernard Guillelmon. Le volume des économies prévues et les délais réalisables sont maintenant examinés de façon approfondie. Bernard Guillelmon est convaincu : « Il est important que nous prenions du temps pour ces travaux d’approfondissement et que nous établissions une planification de mise en œuvre réaliste. » Celle-ci devrait être disponible en février 2019.

Conséquence des mesures de mise en œuvre : une réduction de postes

À ce stade, il est possible que les mesures de réalisation entraînent d’ici 2023 et à tous les niveaux de l’entreprise une réduction de jusqu’à 200 postes à plein temps. La planification de mise en œuvre détaillée révélera dans quels domaines et comment ces réductions de postes auront lieu (fluctuations, postes vacants non repourvus, licenciements, etc.). « Nous sommes conscients que cette information sera source de préoccupation pour les collaborateurs et nous mettons tout en œuvre pour pouvoir apporter des précisions d’ici au mois de février », ajoute Bernard Guillelmon. La BLS SA entretient déjà le dialogue avec les syndicats pour élaborer un plan social.

Information
Contact pour les représentants des médias

BLS AG, Service des médias
Téléphone +41 58 327 29 55
Fax +41 58 327 29 10
media@bls.ch

(lundi à vendredi, 08h00–17h00)

Projets & informations
Jetlüfter Lötschberg-Basistunnel
Projets & informations

Informations de fond sur des sujets actuels

Plus
Restez automatiquement au courant
Recevez nos communiqués de presse au moyen du RSS feed
S’abonner
Newsletter