Inside

«Bateau un jour, bateau toujours»

Faton Dodaj, 34 ans, travaille comme chef de service sur le bateau à vapeur Blümlisalp. Un poste parfois stressant, mais aussi agréable: «J’apprécie l’atmosphère de vacances et les couchers de soleil lors des trajets en soirée.»

La famille Dodaj a dû quitter son pays en 1998. À l’époque, la situation dans sa ville natale de Pristina n’était pas encore dramatique. Mais peu de temps après, la guerre du Kosovo mettait le pays à feu et à sang. Faton Dodaj est venu à Thoune avec ses trois petites sœurs et sa mère. Son père avait déjà quitté le Kosovo pour la Suisse dix ans auparavant. Il faut remarquer qu’arriver dans une nouvelle patrie à quinze ans n’est vraiment pas simple. Mais il a étonnamment vite trouvé ses repères, surtout parce qu’il s’est donné à fond dans l’apprentissage de la langue.

Des passagers en mode vacances

Il a décroché son premier poste à l’hôtel Freienhof à Thoune. Plutôt par hasard, «Je ne me destinais pas à l’hôtellerie-restauration», se souvient-il. Mais le travail lui a plu. Il avait toujours plusieurs emplois à la fois et dépannait aussi dans des entreprises de service festif. En parallèle, il suivait des cours de formation continue. Il y a douze ans, il a rejoint le Service de la navigation BLS sur les lacs de Thoune et de Brienz, entre autres parce que son père avait cuisiné pendant une dizaine d’années sur les bateaux BLS. Il a commencé comme serveur et est aujourd’hui chef de service, principalement sur le bateau à vapeur Blümlisalp, qui fête un anniversaire cette année (voir encadré).

Il aime surtout le rythme de travail, il y a des phases très stressantes, mais aussi d’autres plus calmes. « Quand nous servons un menu trois plats ou des mets à la carte à quelque 200 convives en deux heures et assurons en plus l’encaissement, c’est parfois la course », explique Faton. Mais l’ambiance sur le bateau n’est pas la même que dans la restauration traditionnelle : «Nos convives sont généralement plus détendus, ils se sentent un peu en vacances. Ils sont donc plus compréhensifs, ce qui nous simplifie la tâche.»

Lui-même est toujours ravi de l’ambiance et de la vue sur le lac. Il est parfaitement en mesure de renseigner ses convives sur le panorama et est en particulier fan du dernier trajet de la soirée sur le bateau à vapeur Blümlisalp. Il offre une ambiance unique, dont on peut profiter même en travaillant.

«Rapide et fiable»

Faton Dodaj travaille de mars à la mi-janvier; entre les deux, il rend visite à sa famille et à ses amis au Kosovo, aujourd’hui indépendant. Sa mère et ses trois sœurs ont rejoint leur patrie; seuls son père et lui vivent aujourd’hui à Thoune. Envisage-t-il de retourner vivre au Kosovo? Il hausse les épaules, ce qui veut sans doute dire «Pas vraiment». «J’y passe mes vacances, ce n’est pas la réalité de la vie dans le pays.» Il explique que ses sœurs ont fait des études et trouvé de bons emplois, mais que le chômage atteint 35 pour cent. «Et ici en Suisse, tout est beaucoup plus fiable et mieux organisé, ce que j’apprécie vivement.»

Son travail sur le bateau donne entière satisfaction: «Il est rapide et fiable, on peut toujours compter sur lui», commente sa collègue Vreni Pieren. Le prochain objectif de Faton Dodaj est d’obtenir sa patente de restaurateur, ce qui ne devrait pas l’empêcher de travailler encore longtemps sur les bateaux BLS. «L’expression ‹Bateau un jour, bateau toujours› me va comme un gant», dit-il en riant.

En savoir plus
Sparangebot
Sur le bateau BLS
Jubiläums-Dampferpass
Profitieren
Navigation
Auf dem Mittagsschiff
Croisière sur les lacs de Thoune et Brienz
Découvrir
D'autres articles «gazette»
Débarquer à...
Domodossola: Quand la piazza se transforme en salon

Ambiance méditerranéenne, décor alpin : chaque samedi, le marché attire de nombreux visiteurs à Domodossola. La Piazza Mercato retentit d’exclamations en suisse allemand, français et italien, on marchande, on négocie… Mais la bourgade sur la liaison entre Brigue et Milan a bien plus à offrir que son marché.

Plus
Par la fenêtre
Le ballast, réservé aux durs

La carrière Balmholz pose, au sens propre du terme, la première pierre des trajets des trains BLS.

Plus
Gros plan
Etendre l’offre des transports: Le chef BLS en interview
plus
Voyager
Pékin par la steppe

Avec une guide qui a fait de sa passion son métier.

découvrir
Colonne
Perdue au point de rendez-vous

Bänz Friedli

Lire
Newsletter
PDF herunterladen
0 de 0 Fichiers de médias