Nouveaux ateliers BLS

Entretien sur les nouveaux ateliers

Entretien avec Bernard Guillelmon, CEO de la BLS SA

BLS se conforme à la recommandation du groupe de suivi «Ateliers BLS». Pour quelle raison souhaitez-vous désormais effectuer l’entretien des trains BLS sur trois sites?

La communication relative à notre choix de site à l’ouest de Berne est mal passée, notre analyse a été perçue comme technocratique. BLS a par conséquent constitué un groupe de suivi chargé de nous soumettre des recommandations concernant l’avenir de nos ateliers. Sous la direction de Bernhard Antener, ce groupe de suivi a donc mené, en septembre 2016, un travail approfondi qui a servi de base à l’élaboration de notre stratégie. Cette étude a d’abord confirmé la nécessité d’une installation moderne pour la maintenance de nos trains. Et sur les 42 sites étudiés, c’est la zone de Chliforst Nord, à l’ouest de Berne, que le groupe de suivi a recommandée pour l’implantation des nouveaux ateliers. Le groupe de suivi a soigneusement pris en compte tous les avantages et inconvénients. Il est essentiel que la démarche de BLS dispose à la fois du soutien constructif du canton de Berne et du conseil communal de la ville de Berne, ce qui n’a rien d’évident.

Comment se fait-il que BLS n’ait pas eu elle-même l’idée de planifier les nouveaux ateliers à Chliforst Nord?

Lorsque nous avons étudié les différents sites en 2013, les superficies boisées ont été considérées comme rédhibitoires. Le groupe de suivi a donc ouvert une nouvelle perspective. À Chliforst Nord, l’intégration de la forêt devrait d’une part nous permettre de sacrifier moins de zones agricoles. Parallèlement à Spiez, nous devrions par ailleurs pouvoir continuer à exploiter les ateliers de Bönigen, voire les étendre, ce qui est intéressant aussi bien du point de vue opérationnel qu’économique. BLS va en outre pouvoir renforcer sa présence en créant des emplois dans l’Oberland bernois et dans la ville de Berne. Mais le projet ne fait que débuter. Nous devons encore trouver des solutions en réponse aux inconvénients invoqués par des personnes directement concernées à Chliforst Nord. Il reste globalement encore beaucoup de questions qui doivent être clarifiées avec l’ensemble des parties impliquées à tous les niveaux.

Finalement, pourquoi BLS a-t-elle besoin de nouveaux ateliers? Ne pourrait-on pas simplement continuer à utiliser les quatre sites existants?

Cela n’est malheureusement pas possible sous cette forme. La mobilité évolue rapidement. Les transports publics font l’objet d’une extension constante. De plus en plus de trains circulent. Et ils sont de plus en plus longs, afin de pouvoir accueillir un maximum de voyageurs. Les anciens ateliers atteignent ainsi leurs limites, et les ateliers BLS d’Aebimatt, à l’ouest de la gare de Berne, ne seront plus disponibles à partir de la fin 2019. Nous avons par conséquent besoin d’une nouvelle installation moderne et pérenne à l’ouest de Berne. Le réseau ferroviaire fortement exploité exige des voies d’accès rapides, notamment chez nous à proximité du centre du S-Bahn Bern. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons dans l’avenir garantir le bon fonctionnement du RER pour les pendulaires et les voyageurs. Nous souhaitons et devons pour cela maintenir les locomotives et les trains BLS en excellent état. Nous le devons aux 150’000 voyageurs quotidiens, à la population, et à l’économie bernoise.

La construction des ateliers va affecter les propriétaires fonciers et le paysage de Chliforst Nord. Comment appréhendez-vous ce problème?

Un tel projet de construction a malheureusement une incidence sur les habitants et l’environnement de la région. La situation est extrêmement difficile pour les personnes concernées. BLS et moi-même avons par conséquent à cœur d’impliquer dès le départ les propriétaires fonciers directement concernés, les organisations environnementales et les groupes d’intérêt locaux dans l’étude de projet et la planification. Notre objectif est de trouver ensemble des solutions aussi satisfaisantes et viables que possible.

Comment entendez-vous y parvenir?

En conviant tous les propriétaires fonciers et parties prenantes concernés à participer au groupe de travail Chliforst Nord. Nous espérons ainsi jouer un rôle actif et constructif dans tout le déroulement du projet, ce qui nous permettra d’intégrer au mieux les préoccupations, mais également les idées et les propositions des personnes concernées et des groupes d’intérêt.

Cette démarche ne vise-t-elle pas avant tout à apaiser les possibles opposants aux nouveaux ateliers?

Absolument pas. Nous voulons au contraire définir des solutions satisfaisantes et porteuses avec les personnes concernées. C’est pour cela que nous ouvrons la porte dès aujourd’hui. Je ne m’attends pas à ce que toutes les parties concernées soient satisfaites à l’issue du projet, car nous faisons face à un véritable dilemme: d’un côté, nous avons une obligation envers les personnes directement concernées, et de l’autre, nous devons assumer notre responsabilité vis-à-vis de l’ensemble de la collectivité. Car les ateliers visent en définitive à améliorer la qualité de vie de nombreuses personnes et à garantir une mobilité respectueuse de l’environnement. Ils protègent et renforcent les transports publics. BLS entend appréhender ces intérêts divergents avec prudence.

Et ensuite?

Plus que mener un simple dialogue, BLS souhaite véritablement impliquer et faire intervenir les parties concernées. Je dirige par conséquent le groupe de travail, afin que les participants puissent établir un contact direct avec la direction. Nous nous réunirons régulièrement avec l’ensemble des acteurs concernés, tous secteurs confondus, et lancerons ainsi la procédure de projet ordinaire. Ce projet va nécessiter quelques années. Nous communiquerons régulièrement sur les différentes étapes. Selon la planification actuelle, nous devrions, en 2015, mettre en service le site dédié à la maintenance des trains le plus moderne de toute la Suisse.

0 de 0 Fichiers de médias
    Projets & informations
    Neue Werkstatt
    Nouveaux ateliers BLS
    Plus
    Contact «Ateliers BLS»

    Avez-vous des questions?

    Médiathèque
    Instandhaltung Rollmaterial
    Recherchez dans notre base de données médias
    plus
    Newsletter