Médias

Politique

BLS prend position

Réforme du paysage ferroviaire, transfert du trafic, financement de l’infrastructure, trafic régional: en tant que principale entreprise ferroviaire intégrée en parallèle des CFF, BLS a une responsabilité toute particulière dans la politique suisse des transports. Nous souhaitons l’endosser comme il se doit et délibérément entretenir le dialogue avec les autorités et les décideurs politiques.

Prises de position sur les projets politiques

L’avenir du «Service direct» Prise de position

Le «Service direct» (SD) est essentiel au succès des transports publics en Suisse. Ces règles permettent aux voyageurs d’utiliser la plupart des transports publics avec un titre de transport unique.

Mais cette solution simple ne l’est pas pour les quelques 250 entreprises de transport concernées, car elle implique une harmonisation complexe des prix et des billets, de la distribution, et aussi la répartition des coûts et des recettes.

BLS s’engage à promouvoir le développement innovant de ce système en suivant les lignes directrices suivantes:

  • Réduire au maximum les obstacles pour les clients
  • Collaborer de manière juste et transparente
  • Progresser en favorisant une vue globale

Fondements du système des transports publics suisses

Le «Service direct» (SD) permet d’utiliser la plupart des transports publics suisses avec un titre de transport unique, peu importe le type ou l’entreprise de transport. Il s’agit d’une communauté tarifaire à l’échelle nationale qui regroupe la plupart des entreprises de transport public. Les produits du SD les plus connus sont, entre autres, l’abonnement général et l’abonnement demi-tarif.

Le Service direct est mentionné dans la loi sur le transport des voyageurs (art. 16f). Les entreprises de transport s’engagent à s’organiser et à collaborer de manière appropriée. Le Service direct est chargé de la répartition des recettes issues des titres de transport forfaitaires, de la gestion tarifaire, ainsi que de la coordination et la standardisation des ventes. L’organe de pilotage supérieur est représenté par le « comité stratégique du SD (CSSD) » qui est composé des CEO des principales entreprises de transport public et du directeur de l’Union des transports publics.

Outre le SD, il existe 18 communautés tarifaires régionales en Suisse. L’harmonisation des tarifs et des billets entre ces dernières et le service direct relève du casse-tête pour les transports publics suisses.

Évolution du trafic voyageurs régional sur rail Prise de position

Le Trafic régional voyageurs (TRV) sur rail est un bel exemple de réussite: la demande ne cesse de progresser, l’offre de grande qualité est constamment perfectionnée et les entreprises de transport ont réussi à accroître considérablement leur efficacité au cours des dernières années.

Cependant, le financement à long terme des exigences du marché en constante évolution constitue un défi de taille. Pour le relever avec brio, il ne suffit pas de rechercher constamment de nouvelles sources de financement. Il est également important d’organiser les systèmes de commande et d’incitation des commettants, des entreprises de transport et des voyageurs de manière à assurer le développement durable, ainsi que l’exploitation efficace et optimale du système de Trafic régional voyageurs (TRV).

Ainsi, BLS mise sur le développement du processus de commande actuel pour le trafic régional. Pour exploiter le système de manière optimale, il est nécessaire de renforcer la sécurité de la planification financière, de pousser les entreprises de transport à assumer encore plus leurs responsabilités et d’impliquer raisonnablement les usagers dans les coûts.

 BLS soutient une réforme du système TRV actuel selon les lignes directrices suivantes:

  • Garantir le financement à long terme et obligatoire
  • Garantir la gestion solide des processus par la Confédération
  • Proposer des incitations aux entreprises de transport
  • Renforcer le financement par les usagers

Menace de déséquilibre financier au niveau du TRV

Stagnation des recettes

  • Stagnation des indemnisations (renforcement des mesures d’économie du secteur public)
  • Marge de manœuvre limitée pour les modifications tarifaires (adhésion politique / Surveillant des prix)

Augmentation des coûts

  • Investissements dans le matériel roulant
  • Hausse des exigences (qualité, sécurité)
  • Hausse des prix de sillon (2017)
  • Besoins de financement de la caisse de pension (réserve de fluctuation des valeurs)
Médias
Communiqués de presse
Plus
Projets & informations
Projets & informations
Plus
Entreprise
Portrait
Plus
Newsletter