Bijouland

Région Neuchâtel

Neuchâtel et littoral

Neuchâtel, chef lieu du canton du même nom, s’étend majestueusement le long du lac. Le Château et la Collégiale de pierres jaunes qui dominent la ville en sont les symboles et sont visibles de loin. Les bords du lacs invitent à la flânerie alors que les alentours de la ville offrent de nombreuses possibilités de randonnées. Vous découvrirez de nombreux joyaux en parcourant les charmantes ruelles de Neuchâtel. La ville abrite de nombreux musées, de jolis magasins de produits régionaux et des cafés typiques invitent à s’attarder. Le visiteur qui désire profiter du panorama sur le lac de Neuchâtel ou de la vue sur la ville peut gravir la colline de Chaumont à pied ou gravir les 600 mètres en funiculaire.

Carte de tourisme de Neuchâtel

La Neuchâtel Tourist Card est un pass qui permet à chaque visiteur séjournant au minimum une nuit dans un établissement hôtelier ou parahôtelier du canton de Neuchâtel de bénéficier gratuitement:

  • d’un accès aux transports en commun neuchâtelois (train, funiculaire et bus)
  • d’une entrée dans 25 musées du canton
  • d’une croisière sur les lacs de Neuchâtel et des Brenets
  • d’une location journalière d’un vélo à Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds ou Le Locle
  • d’une course sur le télésiège Buttes – La Robella

Marche du 1er mars

Le 1er mars, le canton de Neuchâtel fête sa révolution. Les habitantes et habitants du canton se réunissent le matin à Le Locle et marchent via La Chaux-de-Fonds, jusqu’au château de Neuchâtel. Ce faisant, ils marchent dans les pas des révolutionnaires, qui chassèrent les prévôts prussiens en 1848, plus de 30 ans après l’entrée du canton dans la Confédération. La Marche est née en 1985 de l’initiative de l’animateur de radio Rémy Gogniat, réunissant à peine 60 participants lors de sa première édition pour atteindre plus de 6000 marcheurs en 1998, lors de la 150e commémoration de la révolution. Le départ commence toujours à 09h00 et est signalé par des coups de canon. À chaque étape, c’est une tasse de thé, un bout de brioche neuchâteloise ou une assiette de soupe qui attendent les marcheurs. 

La torrée

Le saucisson neuchâtelois constitue l'ingrédient-roi d'une authentique torrée. Il est emballé dans du chou et du papier de boucherie, une feuille de journal ou même de l'aluminium. Cuit dans la braise d'un feu placé en bordure de forêt, il s'accompagne de patates, salades, pain et autres douceurs… Avec en prime un petit verre de vin et une pointe de moutarde pour rehausser les saveurs ! Cette coutume propre à tous les Neuchâtelois, aujourd'hui synonyme de journée conviviale en famille ou entre amis, se serait développée en marge de la pratique du défrichage.

Les paysans chargés de préserver les pâturages de l'avancée de la forêt organisaient en effet chaque année une coupe de bois destinée à entretenir leur domaine, emportant un saucisson pour le cuire dans le grand feu né des déchets de la coupe. Si sa fonction utilitaire a disparu au profit des loisirs, ses adeptes n'en gardent pas moins un rapport à la nature particulier, prenant soin de ramasser leurs déchets et de choisir un emplacement adéquat. Les gardes-forestiers recommandent à cet égard de choisir un endroit dégagé, éloigné des jeunes arbres, et de délimiter le foyer avec des pierres. La pratique est devenue si populaire et emblématique pour la région que la Ville du Locle accueille chaque année ses nouveaux habitants par une grande torrée, sensibilisant ainsi dès son arrivée le nouveau citoyen au fort attachement identitaire qu'elle suscite.

0 Fichiers de médias
    Ville du Goût
    Neuchatel Belle Epoque
    Genussstadt Neuenburg
    Plus
    Bijouland
    Zug bei der Ausfahrt aus dem Bahnhof La Chaux-de-Fonds
    Votre trajet jusqu’au Bijouland
    Plus
    Bijouland
    Zwei Freundinnen informieren sich über Kopfhörer über die Ausstellung im Museum.
    Lac de Morat, de Neuchâtel et des Montagnes neuchâteloises
    Découvrir
    Bijouland
    Laténium musée d
    Die schönsten Museen im Kanton Neuenburg
    Plus
    Newsletter